Actualité des PONTONS

précédent
04.06.2014
Rencontre avec le Gouvernement Princier
Une commission de notre association composée de Messieurs Franck Lobono (Président), Jean-Claude Degiovanni (Vice-Président), Alain Bermond (Trésorier) et Jean-François Blanchy (Membre du Comité Directeur), a été reçue aujourd’hui, mercredi 4 juin 2014, au Département de l'Equipement, de l'Environnement et de l’Urbanisme, en présence du Directeur Général, monsieur Jean-Luc Van Klaveren, accompagné de deux conseillers, Messieurs Samy Touati et Guillaume Roti. Madame Roudau-Lafont, directrice des Affaires Maritimes participait également à cette rencontre qui a permis d’aborder plusieurs points.

Il est d’abord important de vous faire part qu’il nous a été confirmé oralement que les tarifs des places de port seront désormais indexés annuellement sur le coût de la vie. Cette information n’est pas une surprise, mais il était essentiel que la confirmation soit officialisée par le Gouvernement Princier. C’est une grande satisfaction pour notre association qui a su se mobiliser dès septembre 2011 avec de nombreux plaisanciers.

Les autres points abordés sont les suivants :

1°/ Obtention d’un siège à la SEPM
Depuis la création de notre association, nous restons persuadés que l’action de promotion et de défense de la petite et moyenne plaisance ne peut se faire que par un dialogue permanent avec les autorités, mais également une présence au sein des organes de décisions des ports, à savoir la Société d’Exploitation des Ports de Monaco.

Face à l’association, les interlocuteurs ont été très attentifs, mais il semble que le Gouvernement s’interroge sur la présence d’usagers au sein des Conseils d’Administration des sociétés détenues par l’Etat.

L’autre point qui a été avancé, concerne la représentativité de notre association et l’existence éventuelle d’autres associations de plaisanciers qui revendiqueraient également un siège. A ce jour, Les Pontons de Monaco représentent la seule association active et organisée. De surcroit, elle rassemble déjà une centaine d’adhérents, soit environ 15% de la petite et moyenne plaisance.

En réalisant qu’il pourrait nous être opposé la trop petite représentativité, nous en appelons à chaque plaisancier pour rejoindre rapidement l’association et inciter chaque ami et voisin plaisancier à en faire de même. Le nombre fait la force et le nombre permettra de convaincre les derniers et éventuels fonctionnaires réticents à accorder aux plaisanciers de Monaco une place légitime pour prendre part aux futures décisions relatives à l’exploitation des Ports de Monaco.

Nous comptons sur vous pour rassembler un maximum de nouveaux adhérents tout l’été !

2°/ Chantier naval
Notre association considère qu’il n’est plus acceptable que la Principauté soit dépourvue d’un chantier naval… Aujourd’hui, la seule hypothétique sortie possible sur le territoire reste la grue Riva… Au tarif Riva ! La situation ne peut pas continuer et nous avons appris avec satisfaction que le Gouvernement Princier s’attelle actuellement à trouver des solutions. Malheureusement, ce qui avait été envisagé un temps sur l’esplanade de la digue semble devoir être abandonné au profit d’un nouveau projet immobilier. Des solutions sont à l’étude sur la digue de Fontvieille. Notre association devrait être tenue informée de l’avancée du projet dans les prochains mois et éventuellement associée à la réflexion. Comme toujours, nous restons à la disposition des autorités.


3°/ Confort et sécurité sur les pontons
Malgré l’augmentation des tarifs des places de port, les plaisanciers n’ont pas vraiment eu de contrepartie, à l’exception sans doute de l’installation des nouveaux pontons en béton, dont certains diraient qu’il ne s’agit pas vraiment d’une avancée… Plus sérieusement, la recrudescence des actes de vandalisme et de malveillance et l’incivilité inquiètent de nombreux plaisanciers dont les embarcations ont été victimes d’intrusions ou dont les pontons sont fréquentés par des individus alcoolisés, voire sous l’effet de produits illicites. Il convient que des mesures soient prises, que les noctambules soient dissuadés de se promener sur les pontons et que des rondes de surveillance soient intensifiées. Il nous parait tout aussi essentiel de prévenir que de guérir et à ce titre, nous avons préconisé l’installation de portillons et de panneaux aux entrées des pontons.

Le dernier point que notre association n’a pas manqué de relever concerne la distribution d’internet et la télévision sur les pontons. Dans un récent article paru dans la presse, Monsieur Daniel Realini, Directeur Technique de la SEPM, se réjouissait que désormais tous les bateaux disposaient d’eau, d’électricité, d’internet et de la télévision aux bornes… Sans doute parlait-il de tous les « yachts » et pas de tous les bateaux car nous déplorons que les alimentations aient été arrêtées à la racine des pontons en ce qui concerne internet et la télévision sur les pontons de la petite et moyenne plaisance. Cette situation a étonné le Gouvernement Princier qui doit rapidement se rapprocher de la SEPM.

De façon globale, nous saluons et remercions le Gouvernement Princier pour son écoute attentive. Nous avons apprécié la qualité et le ton de nos échanges. Nous attendons des retours sur tous les points évoqués. Notre association défendra toujours la petite et moyenne plaisance monégasque qui représente en Principauté, un dernier rempart contre l’isolement qu’imposent nos sociétés modernes. Sur nos pontons, les gens se connaissent, se saluent, se côtoient, se respectent et partagent des moments simples et conviviaux autour de valeurs communes. Chacun de nous a la responsabilité de les encourager en adhérant aux Pontons de Monaco. Comme nous l’avons évoqué précédemment, notre représentativité sera renforcée si nous rassemblons une majorité de plaisanciers. Merci à chacun de sensibiliser vos amis et voisins plaisanciers. Les résultats enregistrés aujourd’hui sont la preuve qu’une mobilisation massive, déterminée, constructive et respectueuse permet d’avancer dans l’intérêt commun.

Notre association est désormais écoutée, elle deviendra incontournable grâce à vous tous.
Suivant